N.A.K.E.D. troiscentcinquanteetun


Jeudi 5 & vendredi 6 avril - 20h30

[ Danse contemporaine ]

Danseurs et chorégraphes : Melanie Venino & David Finelli

Compères et complices :
Victor Minjard-Fel : maître des sons, artisan de la vibration, homme-orchestre à sa façon
Yvan Labasse : génie des lampes et des consoles, dans le plaisir de la gourmandise des retrouvailles artistiques

Merci à :
Alain Besset pour l'accueil de cette première édition de N.A.K.E.D.
La Cie Movimento et Julie Alamelle pour l'administration de cet évènement
Anna Alexandre, Festival DESARTS/DESCINES, pour le regard curieux
Séghir Zouaoui pour les crédits photos
Sylvain RABY pour la captation vidéo de la performance lors de ces deux soirées

 

“Avant, l’avenir c’était mieux” disait le philosophe...
Peut-être parce qu’il demeurait alors encore empreint de naïveté et d’innocence...
Que reste-t’il lorsqu’on a éliminé le superflu, le redondant, l’inutile de nos vies ? Lorsque de toute la panoplie de masques que l’on possède pour “être” et donc “paraître” en société, on décide de s’en séparer ? De tous. Jusqu’au dernier. Si tant est qu’il soit possible de tous les abandonner, de véritablement vivre sans le moindre de ces supports ? Et ceci en toutes circonstances...
La vérité, toute la vérité, rien que la vérité. Dans son plus simple appareil.

N.A.K.E.D. ou “la mise à nu”. Un coup de projecteur tour à tour bienveillant, ludique, fantaisiste, sans complaisance, mordant et incisif si nécessaire sur ce qui fait nos fragilités et nos aspérités, nos splendeurs intimes farouchement niées et ignorées, nos doutes et nos errances, nos victoires et nos défaites... Dans la rencontre. Dans les possibles qu’elle offre ou inhibe. Dans la plus parfaite inconscience des protagonistes à l’affaire...

N.A.K.E.D. ou 351 “gestes” comme manifeste pour l’universalité. Du plus petit, banal, quotidien, ordinaire au plus décalé, engagé, trouble, poétique... 351 “vues de l’esprit” éprouvées par le corps qui ne demandent qu’à être mises en scène pour un plaisir nécessaire à l’humain : celui de partager collectivement le rituel de la représentation du vivre-ensemble. 351 propositions à géométrie variable et configuration évolutive inspirées par la rencontre avec les artistes invités pour chaque édition.

Danseurs et chorégraphes, Melanie Venino et David Finelli sont en quête depuis 10 ans dans leur travail de ce qui peut saisir et déplacer le spectateur partant aussi bien du plus petit geste à la simplicité désarmante jusqu’à l’exubérance complétement assumée des corps qui respirent la joie d’être!

Pour cette première édition de N.A.K.E.D., des lignes courbes en trajectoires parallèles qu’ils arpentent depuis ces 10 dernières années, ils vous proposent pour cette rencontre des fragments de leur répert’hist’oire nourris par cet incessant questionnement sur ce qui fait “singularité”, salvatrice ou destructrice, et “unité”, en soi comme dans la dimension collective.

La sincérité, toute la sincérité, rien que la sincérité. Dans son plus simple état.

Géraldine Agostini, musicienne et comédienne

.........................................................................................

Tarif plein : 10€
Bénéficiaire du RSA : 6€
Tarif moins de 12 ans : 6€

Détenteur.trice de la carte 5 places : 8€
Détenteur.trice de la carte 9 places : 7€
Les moyens de paiements acceptés : Espèces / Chèques / PassRégion / Coupons Carnet Culture de l'Université Jean Monnet