Moi, Antonin Artaud, j’ai donc à dire à la société qu’elle est une pute, et une pute salement armée…


Dimanche 15 novembre - 16h

[ Performance théâtrale à partir de 14 ans ]

D’après les textes d’Antonin Artaud

Cie Elektro Chok

Adaptation, mise en scène et jeu : Alain Besset
Scénographie : Hervé Fogeron

Poète à la fois adulé et décrié, Antonin Artaud aura subi toute sa vie des rapports entre haine et amour avec l’univers théâtral.

Alain Besset fréquente Artaud, son génie et sa folie, depuis une trentaine d’années. Pour ce spectacle, il a fouillé dans des textes très percutants où Artaud réfléchit notamment à ce qu’est la normalité, lui qui suit sa vérité, même au plus profond de sa folie.
Des textes longtemps censurés comme Pour en finir avec le jugement de Dieu.
Des textes d’un homme qui, de son vivant, a eu une parole très dérangeante.
Des textes d’un homme de théâtre qui a finalement choisi de « renoncer au spectacle », pour « plier bagage et s’en aller ; car en effet je m’étais rendu compte que c’était assez même de rugissements, et que ce qu’il fallait c’était des bombes. Or je n’en avais pas entre les mains ni dans les poches. »

Sur scène, vêtu de noir, échevelé, malade d'être incompris, le comédien lance les mots, avale et recrache avec violence des vérités qui sont, certes, vieilles comme le monde.
Un monologue déchirant, polyphonique, passionné.
Une voix prophétique à entendre d’urgence aujourd’hui.

Crédits photos : ©La brune est dans le pré

Tarifs
Adulte : 12€
Etudiant, détenteurs.trices du carnet 5 places : 8€
Bénéficiaire du RSA : 6€
Date accessible Saintepass