Préservez-moi d’être jamais un sage !


D'après "Ultimes entretiens avec Henry Miller" de Pascal Vrebos

Adaptation : Cécile Besse et Alain Besset
Mise en scène : Alain Besset

Assistante à la mise en scène : Josiane Carle

Avec : Alain Besset , Cécile Besse, Yves Bressiant, Sabrina Lorre, Marko Nikolic, Lucien Parisot et Emilie Weiss
Décors / Costumes / Scénographie : Hervé Fogeron
Bande son / Vidéo : Aurélien Cénet

Prochaine date :

Mardi 14 février 2017 - 20h30 / La Fabrique, scène conventionnée de Guéret (23) www.lafabrique-gueret.fr

Une odeur de soufre accompagne Henry Miller. L’auteur de Tropique du cancer, du Colosse de Maroussi ou de Sexus, l’ami de Cendrars, d’Alfred Perlès, l’homme à femmes, l’amoureux de la vie, reste un être intriguant et fascinant.

Sa vie est une errance, une quête obsessionnelle de la littérature à travers les turpitudes de l’amour. Ses rencontres avec Anaïs Nin, sa femme June (l’«ange noir») seront autant d’étapes initiatiques qui feront avancer l’homme et son œuvre. C’est cette façon de se tenir au monde, de s’en imprégner, ce regard transgressif, mal reçu par son époque, qui fera de lui un véritable visionnaire.

Le spectacle s’ouvre avec Henry Miller sur son lit de mort : « Je suis vivant jusqu’au bout !». Puis un long flash-back nous emmène de Brooklyn à Paris, de la Grèce à Big Sur. Un dialogue vidéographique, adapté des Ultimes entretiens de Pascal Vrebos, perforé de scènes théâtrales, nous plonge dans l’œuvre et la vie de l’écrivain.

C’est à la rencontre de l’homme qu’Alain Besset nous invite, à travers le voyage de cette étoile filante éjaculée d’un égout.