Lettre aux paysans sur la pauvreté et la paix


Coproduction Cie Elektro Chok & Cie De l'âme à la vague

de Jean Giono

Montage des textes : Alain Besset & Grégory Bonnefont
Mise en scène : Alain Besset
Jeu : Grégory Bonnefont
Décors et Scénographie : Hervé Fogeron

Dates 2020 :

Vendredi 7 février 2020 - Centre Culturel de la Ricamarie (42)
Jeudi 7 mai 2020 - La Guérétoise de spectacles – Scène conventionnée – Guéret (23) / Reporté
Vendredi 2 et samedi 3 octobre 2020 - Théâtre Jean le bleu – Manosque (04)
Vendredi 6 novembre 2020 - Théâtre d’Yssingeaux (43)

Dates 2019 :

du 24 au 30 août 2019 (relâche le 27) - Les Bravos de la nuit / Festival de théâtre contemporain - Pélussin (42)
Jeudi 10 octobre 2019 - CERMONSEM, Domaine du Pradel, Mirabel (07), dans le cadre de Ruralités en action, 9èmes rencontres du réseau ERPS
Jeudi 5 décembre 2019 - Centre Culturel Le Sou – La Talaudière (42)

Ecrite en 1938 à la veille de la seconde Guerre mondiale, Lettre aux paysans sur la pauvreté et la paix de Jean Giono est ici adaptée au théâtre. Aujourd'hui d'autres guerres, d'autres enjeux climatiques, politiques, mais cette lettre conserve une radicalité totalement actuelle et c'est bien de révolution dont il est question.

Giono ne nous livre pas uniquement un mode d'emploi pour une agriculture raisonnable dont la " mesure " est le maître mot. Il s'agit surtout de sentir combien le rapport à la terre est le moyen principal de lutter et rejeter toutes formes de guerre, de violence. Chez Giono la paix est une finalité dont l'exigence ne permet aucune faille. Alain Besset et Grégory Bonnefont se retrouvent dans cette envie de témoigner de cette radicalité au nom de la paix, dans cette dénonciation de schémas économiques et politiques qui vident l'Humanité et la planète de leur substance première : la vie.