Quinzaine Mahmoud Darwich


Du Samedi 10 septembre - 19h00 au Samedi 24 septembre - 19h00

Mahmoud Darwich © D.Dailleux/VU'

© Denis Dailleux/VU’

 

 

Biographie :

Mahmoud Darwich est un auteur et poète palestinien né en 1941 dans le village de al-Birwah, détruit en 1948 par les forces israéliennes. Souvent désigné comme le poète national de Palestine, Darwich affichait ouvertement son opposition à l’État d’Israël. Son premier recueil, Asafir bila ajniha (Oiseaux sans ailes) est publié alors que l’auteur n’a que 19 ans. Ses premières œuvres reflètent le style traditionnel arabe : les strophes se terminent par une seule rime et tous les vers d’un même poème ont un même nombre de pieds.

Vers les années 1970, Darwich développe le style unique de vers libre auquel on l’associe depuis. Son écriture explore les thèmes de l’exil, de la dépossession, de la naissance et de la résurrection. Il écrit plus de quarante livres et assure la direction de nombreuses revues littéraires. Mahmoud Darwich reçoit de nombreux prix au cours de sa vie. À son décès en 2008, la Palestine observe trois jours de deuil. Plus tard dans la même année, la fondation Mahmoud Darwich entreprend de mettre en valeur l’héritage culturel et littéraire du poète.

 

Programme

Sam. 10 sept. 19h Mahmoud Darwich par Abdelkader Djemaï, Sina Safadi et BDS. Lecture musicale avec Mohammed El Amraoui et Dimitri Porcu.

Mer. 14 sept. 19h >>>> Vernissage de l’exposition de trois artistes stéphanois : Hervé Fogeron, Pierrot Alias PietroDub & Büq et WUL + lecture.

Dim. 18 sept. 10h >>>> Danse / stage de Dabké par Abeer Hamad. Infos et réservation sur quinzainemahmouddarwich.blogspot.com

Ven. 23 sept. 20h >>>> Carte blanche aux collectifs BDS et UJFP et à Jean Asselmeyer, réalisateur, Artist for Palestine... Table ronde autour de la cause palestinienne... Lecture de textes par Djamila Zeghbab, comédienne.

Sam. 24 sept. 19h >>>> projections de Fedayin, le combat de Georges Abdallah en présence du collectif Vacarme(s) Films et de Mahmoud Darwich : une vision, film réalisé par Béatrice Treilland.
Carte blanche à Abdelwaheb Sefsaf, comédien et metteur en scène.

 

>>>> + d'infos sur quinzainemahmouddarwich.blogspot.com

Résumé

La Quinzaine à Saint-­Étienne c’est une histoire collective qui remonte à de nombreuses années. Le bilan artistique et humain de ces dernières éditions nous amène à réitérer cette expérience et continuer de partager nos motivations artistiques. Créer du lien, reloger la question de l’appropriation de la ville par ses habitants, artistes ou non.

La volonté ou le choix de nous rassembler autour de l’œuvre et des luttes d’auteurs engagés comme Mahmoud Darwich participe à ces nécessités, le temps d’une quinzaine, comme pour nous rapprocher de l’intégralité de la pensée de l’auteur ou ne pas la réduire à une interprétation.
Le but est d’investir la ville. Inventer une nouvelle cartographie de poésie politique. Une invasion du territoire, un bourgeonnement, des rencontres et des croisements. Une invitation à s’arracher de tous les chez soi et se tracer un itinéraire au hasard, se réapproprier les rues, les espaces publics, les bistrots, les lieux culturels avec, au centre de la réflexion l’auteur. Son oeuvre. Ses luttes.

Au programme de cette édition, tables rondes, lectures, ateliers d’écriture, expositions, musique, projections de films, repas …