Et si on parlait d’amour? Oh, arrête, tu me fatigues !


Jeudi 7 mars - 20h |

Vendredi 8 mars - 20h  |

[ Théâtre dès 15 ans ]
Et si on parlait d'amour - Cie Désiré - 7 et 8 mars au Chok Théâtre
Et si on parlait d'amour - Cie Désiré - 7 et 8 mars au Chok Théâtre

Billetterie (Formulaire sécurisé généré par Helloasso) :

Nb : Le don à HelloAsso est facultif, si vous ne souhaitez pas faire de don à HelloAsso vous pouvez le retirer en cliquant sur "modifier" >> puis sur "je ne souhaite pas soutenir HelloAsso"

Distribution

Auteure : Sylvie Milczach

Création et jeu : Maryam Maxime
Direction d’Acteur : Alain Besset
Création lumières & son : Hervé Fogeron
Costume : Isabelle Moulin
Captation vidéo et crédits photos : Grégory A. Sanchez

Production : Cie Désiré
Théâtre dès 12 ans

Durée : 1h

Tarifs

Adulte : 13€
Collégien, lycéen, étudiant, détenteurs.trices du carnet 5 places : 9€
Bénéficiaire du RSA : 6€
Date accessible Laboge

Résumé

Et si on parlait d’amour ? Dit l’une. Oh, arrêtes tu me fatigues ! Dit l’autre. Deux voix, deux aspects d’un dialogue d’une même femme qui puise dans son inconscient. Toute personne a une voix intérieure, qu'elle le nie ou le reconnaisse, avec un flux de pensées souterraines. Les enfants ont parfois un ami imaginaire, heureuse fantaisie de l’enfance. Adulte, on le fait taire pour entrer dans la norme. Elle, elle lui laisse la parole. Elle se parle et nous parle avec toute une palette d’émotions : tendresse, colère, humour dérision... Elle pose un regard jubilatoire, une réflexion sur ses propres contradictions sur des sujets tels que l’amour, la société, la maternité, la différence, la mort...

Ce monologue moderne et original de Sylvie Milczach illustre la lutte de ce que nous sommes au plus profond, avec ce que nous apprendrons à monter en société. Comment est-il possible de se vivre authentiquement sans pour cela se révéler vulnérable ?