Moi, Antonin Artaud, J’ai donc à dire


Jeudi 24 novembre - 20h

Vendredi 25 novembre - 20h

Dimanche 27 novembre - 17h

[ Théâtre dès 14 ans ]

Nb : Le don à HelloAsso est facultif, si vous ne souhaitez pas faire de don à HelloAsso vous pouvez le retirer en cliquant sur "modifier" >> puis sur "je ne souhaite pas soutenir HelloAsso"

Billetterie :

>>>> Prochainement

 

D’après les textes d’Antonin Artaud

Cie Elektro Chok [Théâtre]

Adpatation, Mise en scène et jeu : Alain Besset
Scénographie : Hervé Fogeron

Production : Cie Elektro Chok [Théâtre]

Théâtre dès 14 ans

Durée : 55 min

En partenariat avec Le Méliès Saint-François et le Méliès Jean-Jaures.

Tarifs

Adulte : 12€
Collégien, lycéen, étudiant, détenteurs.trices du carnet 5 places : 8€
Bénéficiaire du RSA : 6€
Date accessible Saintepass

Résumé :

Nous voulons «inventer» un choc physique, une rencontre d’Antonin Artaud en soi-même, remettre en cause avec lui nos mœurs (médecine, religion, sexualité, drogue, société), notre travail sera alors comme le sien, un cri urgent de révolte et de liberté. Son hypersensibilité et sa souffrance physique, son besoin agressif et tendre de se débarrasser des sensations religieuses et mystiques dont il ne pouvait s’échapper, malgré ces éclaircies dans sa clairvoyance intellectuelle, son besoin absolu, de l’essence pure, une vie vierge, en font un prophète blasphémateur.

 

Une sélection de textes d’Antonin Artaud. Poète à la fois adulé et décrié, Antonin Artaud aura subi toute sa vie des rapports entre haine et amour avec l’univers théâtral. Alain Besset fréquente Artaud, son génie et sa folie, depuis une trentaine d’années. Pour ce spectacle, il a fouillé dans des textes très percutants où Artaud réfléchit notamment à ce qu’est la normalité, lui qui suit sa vérité, même au plus profond de sa folie.

 

Proposé dans le cadre de Courts circuits (Comédie de Saint-Étienne) :

Courts-circuits, Rencontres théâtrales de Saint-Étienne et de la Loire, initiées par La Comédie de Saint-Étienne-CDN, en partenariat avec le théâtre Le Verso et la ville de Saint-Étienne dans le cadre de sa politique de soutien à l’émergence.